Velvet Love de Maryrhage

” (…) — Si je te résume, tu t’appelles Kalinka, tu as…

— Vingt-quatre ans.

— Vingt-quatre ans, tu es détective privée, t’as un poisson rouge, t’aimes le chocolat et danser le dimanche matin dans ta cuisine. T’as une sœur qui a trois enfants dont tu ne connais pas l’âge, tu ne parles pas de sexe, t’utilise les gens comme si c’était des objets et tu ne souris jamais. C’est ça ?

Malgré le choc et le constat édifiant un peu succinct tout de même de ma personne, je sors mon plus beau sourire pour Petit Con.

— Et toi t’es Harrison, tu as…

— Vingt-trois ans.

— Vingt-trois ans, tu étudies je ne sais quoi, je ne sais où, tu pollues le magasin de madame Gisèle avec du Reggae et tu dragues les cougars à ton second travail de serveur dans un bar. Tu souris pour un oui ou pour un non, tu parles de sexe comme de beau temps et tu espionnes les gens à ta fenêtre le dimanche matin. T’as sûrement une famille dont tu te fous et pour couronner le tout tu m’emmerdes ! On est bon maintenant ? (…)”

Extrait du Livre de Mayrhage
Velvet Love

RESUME:

Kalinka vit une vie bien rangée. Quand elle n’est pas au travail, elle passe tous ses week-ends en compagnie de sa télécommande et de son plaid préféré. Son but dans la vie ? Tracer sa route sans se faire remarquer. Pourtant, son quotidien monotone va se voir chamboulé un soir de décembre, quand elle rencontre des portes closes et un caissier agaçant. Kalinka va immédiatement prendre en grippe, Harrison. Mais contre toute attente, la jeune femme va avoir besoin de l’aide de ce dernier pour son job, ce qui va les amener à se fréquenter. Kalinka plait à Harrison, et Harrison plait à Kalinka. Mais la détective privée, bien que séduite, ne peut pas se laisser aller dans les bras de cet homme qui est tout son contraire. Entre attirance et humour, ils devront se dompter l’un l’autre et prouver que l’amour se moque des apparences.

Titre: Velvet Love
Auteur: Maryrhage
Editeur: CreateSpace Independent Publishing Platform
Edition: 19 Mai 2017

Velvet Love de Maryrhage envoi un message unique pour ses lecteurs, c’est que le cœur a ses raisons que la raison ignore.

Comme à l’accoutumé, je lis la quatrième des couvertures avant d’entamer un livre. J’avais quelques appréhensions en lisant le résumé de Velvet Love, mais j’ai quand même pris la décision de le lire.

C’est une histoire émouvante et pleine d’humour. Mon premier oeuvre de Maryrhage. Velvet Love fait ressortir un personnage hors du commun, mais qui est beaucoup plus proche de la réalité, loin des clichés. La narration se fait à la première personne, du point de vue de Kalinka, ce qui m’a permis de s’attacher directement à elle. Dans Velvet Love, Maryrhage, raconte l’histoire de Kalinka et d’Harrison. Mais non seulement une histoire entre eux, mais aussi, entre nos protagonistes et leur famille, amis et collègue de travail. Maryrhage avance un sujet sensible dans Velvet Love, les secrets de famille et les conséquences qui vont avec, la mauvaise image qu’on a de soi mais aussi de la persévérance et de la détermination et bien sur d’amour.

Kalinka, est une jeune femme célibataire de 24 ans qui a mal dans sa peau. Elle voit noire dans tous ce qui l’entoure à part son boulot. Elle est détective privée, et son travail est son unique allié dans sa vie, en plus de la télécommande et son plaid le soir et les week-ends. Elle s’en veut à tout le monde, et elle est jalouse de tous le monde.

Harrison, alias, petit con, est un jeune homme de 23 ans, déterminé et passionné. Il jongle 2 boulots afin de subvenir à ses besoins en tant qu’étudiant en commerce dans une grande école. La journée il travaille dans la boutique de Mme Gisèle, et le soir, il est barman.

Une rencontre entre la femme chieuse et asociale, et l’homme gentil et déterminé chamboulera la belle vie de chacun. Des reparties, de l’humour, des secrets, des manipulations, bien dosés, accompagnent l’histoire, et cela la rend tous simplement agréable.

J’aime surtout la façon de Harrison à s’intégrer doucement dans la vie de Kalinka, qui n’était pas de tout repos. A un moment donné, je voulais prendre Kalinka et la secouer, tellement elle se plaint de tous et de rien mis à part le chocolat. Les ressentis de chaque personnage sont très réaliste et bien décrit, qu’au fil de la lecture, j’avais l’impression de ressentir la même sensation.

La façon dont Maryrhage dévoile les secrets et avance les rebondissement, est tellement naturel, qu’il est impossible d’anticiper ce qui va se passer dans le prochain chapitre.

Je ne suis pas déçue, et j’ai apprécié l’écriture de Maryrhage, pleine de tendresse et pleine d’humour. Velvet baby sera rajouté dans ma PAL bien évidemment.

Très agréable et très émouvant, pour passer un moment de détente avec des fous rires, je vous recommande Velvet Love de Maryrhage.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s